Le tourisme intérieur, planche de salut pour cette industrie mais pas seulement
English-Français
ជាតិ
Le tourisme intérieur, planche de salut pour cette industrie mais pas seulement
10, Jun 2020 , 11:22 am        
រូបភាព
ដោយ: ថ្មីៗ
Phnom Penh : Inutile de rappeler en détail les chiffres désastreux des arrivées internationales dans les aéroports du pays pas plus que la chute abyssale des visiteurs du parc d’Angkor. Pour faire simple même si cela fait mal, c’est zéro et zéro!


 
Inutile non plus de se perdre en conjectures sur le temps qu’il faudra pour revenir à des chiffres d’avant Covid-19. Personne n’en sait trop rien et ceux qui prétendent le contraire sont à recommander pour jouer les comiques à la télévision.
 
Des centaines d’hôtels, de guest-house et d’entreprises liées au tourisme ont suspendu leurs activités, sinon tout simplement fermé, et mis au chômage leurs employés.
Heureusement, des établissements restent ouverts, même s’ils tournent au ralenti.
 
Ce qui reste debout de l’industrie touristique, maintenant en mode survie, attend le client.
 
Faute de clients internationaux, le tourisme intérieur doit être à tout prix stimulé.
 
Avec la hausse du pouvoir d’achat dont bénéficient maintenant nombre de citadins, le marché du tourisme local cambodgien existe bel et bien. 
 
Le tourisme intérieur, c’est aussi tous les résidents étrangers, dont bon nombre, compte tenu du chaos régnant dans le transport aérien international et de la flambée des prix des billets, vont rester pour une longue durée au Cambodge. Eux-aussi constituent un cible de choix pour permettre à l’industrie touristique de passer le cap.
 
Ces deux marchés se développeront d’autant mieux que ces touristes de l’intérieur ne seront pas traités comme des touristes « de remplacement », bénéficiant de services de seconde zone sous prétexte qu’on leur aura fait des prix sur les prestations.
 
Bien au contraire, il faut profiter de ces moments contraints d’accalmie pour améliorer la qualité des services. 
Quand le tourisme de masse est florissant, bon nombre d’opérateurs se fichent de la qualité de leur prestation. Les touristes arrivent à la queue-leu-leu, on leur fait les poches et au suivant ! 
 
La séduction des touristes intérieurs doit être comprise comme un enjeu majeur dans la reconquête des touristes internationaux. Ceux-ci reviendront d’autant plus vite au Cambodge qu’ils sauront tous les efforts déployés par l’industrie touristique pour accueillir les touristes intérieurs au mieux, notamment sur le plan sanitaire, pas seulement dans les établissements de haut standing mais aussi dans la plus petite des guest-house.
 
En s’appuyant sur une bonne communication, le développement du tourisme intérieur selon de haut standards de rapport qualité-prix peut se transformer en argument de reconquête du « produit Cambodge » à l’international.
 
Le Covid-19 a fait des ravages dans l’industrie touristique. Mais, au fond, cette crise aura été un moindre mal si elle concoure à éliminer les brebis galeuses du métier et  permet à la profession à des niveaux de qualité dignes  du patrimoine unique dont elle tire profit. 
 

© រក្សាសិទ្ធិដោយ thmeythmey.com